Rôle et principe de l’articulation coxo-fémorale

Elle est composée du cotyle et de la tête fémorale.

Le cotyle fait partie de l’os iliaque, qui est l’os du bassin. La tête fémorale est située à la partie supérieure du fémur et s’articule avec le cotyle à la manière d’une « rotule » grâce aux cartilages qui recouvrent les deux surfaces et qui absorbent les chocs. Chaque hanche absorbe l’équivalent du triple du poids du corps lors de la marche ou des activités quotidiennes.

La stabilisation de ces deux versants est assurée par de puissants ligaments, conférant une importante stabilité (ou congruence) à l’articulation, empêchant ainsi la luxation. Plusieurs muscles jouent également un rôle dans cette stabilité, en particulier le Moyen Fessier (« Gluteus Medius »), muscle important pour la marche.

Contrairement à l’articulation de l’épaule, peu congruente et beaucoup moins stable, la luxation de hanche native est très rare.

Article suivant