Quels sont les traitements ?

Le traitement dépend de la gêne et de l’importance de la déformation. Initialement, un changement de chaussure pour un modèle plus large, voire une pointure au-dessus,  peut réduire les douleurs. Des semelles orthopédiques peuvent être portées. Les médicaments antalgiques et anti-inflammatoires sont également efficaces au début.

Lorsque ces solutions ne sont plus efficaces ou que la déformation est trop importante, une solution chirurgicale devient nécessaire. Le type d’intervention dépend de la gravité de la déformation et de la présence d’une arthrose métatarso-phalangienne.

Les radiographies en charge (en position debout) permettent de nombreuses mesures angulaires, en particulier l’angle entre le 1er métatarsien et la 1ère phalange (angle M1-P1) et celui entre les 2 premiers métatarsiens (angle M1-M2). La déformation est également appréciée en fonction de la position de la tête du 1er métatarsien par rapport aux os sésamoïdes : ils sont normalement juxtaposés ; la mesure de la « subluxation » des sésamoïdes représente l’importance de la déformation.

 



Article précédent Article suivant