Les examens nécessaires

La radiographie standard est l’examen de référence le plus utile, et le plus souvent suffisant, pour le diagnostic de la Gonarthrose. Les différentes incidences radiographiques (face et profil debout, en charge ; défilés fémoro-patellaires) mettent en évidence les signes d’arthrose fémoro-tibiaux et/ou fémoro-patellaires :

- un pincement de l’articulation (du fait de l’usure du cartilage)

- des ostéophytes (excroissances osseuses autour de l’articulation)

- des géodes sous-chondrales (lacunes de l’os sous-jacent du fait de l’hyperpression)

Un cliché radiographique des 2 membres inférieurs, debout, en charge (Orthopangonogramme) permet de mesurer les axes entre fémur et tibia et de mettre en évidence une anomalie angulaire (Genu Varum ou Genu Valgum) pouvant nécessiter une correction chirurgicale (par ostéotomie ou lors de la mise en place d’une prothèse).

La comparaison des différents clichés radiographiques au fil du temps permettent, de plus, d’évaluer l’évolution de la dégénérescence arthrosique.

Un scanner peut également être réalisé avant une intervention chirurgicale afin de planifier les coupes osseuses et éventuellement les tailles d’implants.

Article précédent Article suivant