Quelle technique choisir : Latarjet ou Bankart sous arthroscopie ?

Il arrive malheureusement que certains patients récidivent malgré l’opération. Le choix entre ces 2 techniques doit donc prendre en compte ce risque de récidive, en sachant qu’il est d’environ 3% après butée coracoïdienne de Latarjet.

L’intervention de Bankart sous Arthroscopie est préférée lorsqu’elle est possible du fait de son caractère moins invasif. Cependant, les patients subissant cette intervention doivent être sélectionnés par des critères précis, permettant de limiter le risque de récidive.

Ainsi, le choix de l’intervention de Bankart sous arthroscopie doit prendre en compte plusieurs facteurs :

- l’âge

- le sport pratiqué et le niveau

- une hyperlaxité ligamentaire

- les lésions associées (encoche engageante de la tête humérale, érosion de la glène).

En fonction de tous ces paramètres, un score est calculé (score ISIS) qui permet d’évaluer le risque de récidive après une intervention de Bankart sous arthroscopie. Celle-ci est envisagée si le risque de récidive calculé est inférieur à 5%. Sinon, la butée coracoïdienne de Latarjet est préférée.

Article précédent Article suivant