Quel est le risque de récidive après un premier épisode de luxation ?

Un bon suivi avec une rééducation efficace sont fondamentaux pour éviter une récidive de luxation, en particulier lorsqu’il s’agit d’une première fois. Mais malgré ces bons soins, la luxation peut se reproduire, avec un risque plus élevé durant la première année.

Si la première luxation se produit avant l’âge de 20 ans, le risque de récidive atteint 90%. Après 40 ans, le risque de récidive est inférieur à 20%.

Après un 2e épisode de luxation, il est important de rechercher une lésion ligamentaire («Lésion de Bankart»). Celle-ci peut cicatriser spontanément, mais dans une mauvaise position, ne redonnant pas une stabilité suffisante à l’épaule, d’où les récidives ultérieures.

La lésion de Bankart explique donc l’instabilité chronique qui peut nécessiter une stabilisation chirurgicale.

Article précédent Article suivant