Comment et quand traiter une rupture de coiffe ?

Dans la plupart des cas, un traitement médical, non chirurgical, est proposé afin de soulager les douleurs et améliorer la fonction de l’épaule.

- Mise au repos, en limitant surtout les mouvements au dessus de l’épaule, avec immobilisation éventuelle par attelle coude-au-corps.

- Médicaments antalgiques et anti-inflammatoires.

- Rééducation : entretien des mobilités et de la force musculaire, travail des muscles abaisseurs de l’épaule et travail de centrage gléno-huméral.

Le traitement chirurgical est envisagé en fonction de la persistance des douleurs et de la perte de fonction de l’épaule (mobilités actives et force musculaire). Bien-entendu, la décision chirurgicale doit également être adaptée au patient, son âge, son niveau d’activité (profession, sport…)

Article précédent Article suivant